• Le loup

    Image: Denton Lund




    Le loup, ou je devrais dire plutôt "la louve" que vous rencontrerez souvent au hasard de ces pages, est mon animal fétiche. Celui  duquel j'aimerais posséder les qualités. Je l'admire pour sa force, son courage, mais surtout pour sa fidélité et sa loyauté absolues, en amour comme en amitié. Si le lion est le roi des animaux alors le loup, lui, en est le Chevalier, du moins il en a le coeur.

    Laissez-moi vous parler un peu de lui...

     

    Le loup


                       
    La meute est une structure sociale parfaitement élaborée.  Le nombre d'individus qui la composent oscille entre la douzaine et la trentaine. Fortement hiérarchisée, ses assises sont le couple mâle-femelle dominants.
     
    Chaque loup est doté d'une forte personnalité et, au sein de la horde, ses qualités, voire ses défauts, sont habilement utilisés au bénéfice de tous les membres.
      
    C'est le loup dominant qui choisit toujours le territoire où s'établira le clan. C'est lui qui prend l'initiative des actes rituels et, éventuellement des changements apportés. Veillant à la sécurité et au bien-être de tous les individus, il assume seul le maintien de l'ordre et veille à la cohésion du groupe. Responsable, il dispose toujours des sentinelles sur les lieux de séjour. Malgré le degré élevé du respect de la hiérarchie qui règne dans la société des loups les louveteaux, tout au moins durant les premiers mois de leur existence, jouissent de tous les droits et font ce que bon leur semble. On retrouve cette caractéristique aussi chez les amérindiens chez qui les enfants au début de leur vie ont totale et entière liberté.
     
    Mais les loups adultes ont bien d'autres corvées à exécuter que celle d'aller monter la garde. Il leur faut aussi assurer la protection et l'éducation des turbulents louveteaux. Ils remplissent cette tâche avec zèle et, pourquoi ne pas le dire, avec dévouement et amour.
     
    Hors des meutes, on trouve des loups solitaires, parfois vraiment isolés, parfois suivant le clan à un ou deux kilomètres. Le loup étant un animal social, on pourrait s'étonner à priori de ce comportement. En réalité, même s'il choisit l'isolement ou s'y voit contraint, le loup reste en contact avec ses semblables, grâce à certains moyens de communication. Il fait toujours connaître sa présence aux autres loups par son odeur et par ses hurlements. La conclusion est qu'il n'y a pas vraiment de loup tout à fait solitaire, même si l'on rencontre des loups seuls.
     
    Il arrive aussi que des loups soient exclus du clan. Par nécéssité lorsque la nourriture se fait rare, certains individus seront exclus ou s'excluront eux-même pour assurer la survie des petits. Certaines querelles entre femelles réticentes et mâles trop entreprenants peuvent également être à l'origine de ces exclusions. Enfin il arrive aussi qu'un loup, rendu inconsolable par la mort de sa compagne, s'isole volontairement. Il semblerait que l'exil voulu ou forcé ne se rencontre que chez les individus mâles et que les louves solitaires soient rares.


    Et l'amour... Ah! L'amour!
     
    Le loup et la louve s'élisent pour des raisons qui dépassent de fort loin, les nécessités biologiques de l'espèce. Le loup choisit souvent sa compagne dès sa première année. Parfois c'est une jeune femelle qui jette son dévolu sur un mâle. Alors elle le suit constamment, s'attache à lui, et semble l'aduler surtout s'il est plus âgé qu'elle. Le déclenchement du mécanisme physiologique de la copulation engendre un lien puissant qui soude le couple pour la vie. Il s'agit d'amour vrai et oui, même au fond des bois! Une fois le ménage constitué, le mâle fait preuve de grande tendresse envers sa compagne, élue pour la vie, et à laquelle il démontrera une fidélité absolue. L' attachement entre individus du même sexe a aussi été quelquefois observé, quant à l'inceste, il n'existe pas chez le loup.
     
    Pour défendre sa famille, il est capable de tous les héroïsmes. Exemplaire, le mâle accomplit son devoir paternel en protégeant mère et louveteaux, aidé en cela par les autres loups du clan. Si d'aventure, sa compagne est blessée ou malade, le loup chassera pour elle et léchera ses plaies jusqu'à son rétablissement.
     
    Si un quelconque danger se présente, le mâle s'interposera entre celui-ci et la louve. On ne compte plus, observées en liberté ou en captivité, les preuves d'attachement entre mâles et femelles. On a vu des loups se faire capturer ou tuer et leurs louves se rendre des dizaines de fois à l'endroit de leur disparition, jusqu'à être piégées à leur tour. Les mâles, sont tout aussi éperdus de tristesse lorsque la mort enlève leurs compagnes.
     
    Éminemment sociable, excessivement paternel ou maternel avec ses petits ou d'autres progénitures sans défense, le loup dominant, à l'opposé de l'image que l'homme a voulu donner de lui, est un seigneur au sens médiéval du terme.
     
    Noble dans ses sentiments autant que dans sa conduite, cet animal chevaleresque est pourvu des caractères et des vertus qui font si gravement défaut à bien des humains.





    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    anonyme
    Dimanche 9 Décembre 2007 à 16:09
    :o
    :o povre toi tu as pas recus de message mais moi je tecrie!:)j ai une recherche a faire sur le loups pis ton site ma beaucoup servie!miciiii
    2
    Mardi 26 Mai 2009 à 01:23
    documentation
    Merci pour tous les renseignements sur les loups, c'est vraiment intéressant
    3
    Vendredi 4 Décembre 2009 à 15:28
    merci
    Enfin je trouve un site qui parle de la louve, j'avoue en avoir chercher pendant pas mal de temps, la manière dont tu en parle est très touchante. Je me retrouve bien dans les caractéristique de cette animal, merci d'en avoir fait quelque chose à la porter de tous. A++
    4
    Carlo
    Lundi 11 Janvier 2010 à 21:20
    Merci....
    ......Si j'avance suivez moi, si je meurs , vengez moi , si je recule , tuez moi....me semble la devise du loup.
    5
    MaitreLoup
    Mardi 19 Janvier 2010 à 02:05
    ..
    De nos Jour On Vois rarement Des Personne D'écrire Cette Animal Avec autant d'amour Car La Plus pars Croi Que Les Loup Ne Sont Que Des Vulgere Chien Qui S'attaQue a eu ... 3 Fois Bravo
    6
    Cindy
    Lundi 13 Juin 2011 à 12:04
    Merci..
    J'adore cet animal, l'Homme est vraiment laid à côté .. Ce texte est magnifique et interessant, merci beaucoup.
    7
    loup sauvage
    Mercredi 7 Août 2013 à 14:52
    super
    c'est sur cas côté des loup ou même des animaux les humains ne sont rien et on bien plus de sensibilité que nous. j'espère qu'un jour les humains et les animaux ne se feront plus la guerre. je voulais poser une question si un loup a une patte en moi, est-ce que c'est possible qu'il le bannisse du clan ?
    8
    Jeudi 19 Septembre 2013 à 12:43
    Le sérieux
    bonjour, quel plaisir! merci pour vos articles sur notre ami le Loup.Tenez moi informé si vous continuez votre blog, j'aurais un texte à vous transmettre. CORDIALEMENT
    9
    maxim
    Jeudi 17 Octobre 2013 à 19:39
    pas mal pas mal =D
    wow tou sa sais juste puissent 1er fois et pas le dernier j'esper que je vais voir sa !!!!!
    10
    dubruel
    Dimanche 11 Mai 2014 à 11:36
    Merci
    C'est cool de prendre un sujet animalier,forestier et autre. L'homme peut être très nuisible à la vie des animaux sauvage...Des fois nous faisons des différences une inégalitée.C'est nous les chiens,au fond.À côté d'eux nous ne sommes rien.Pour nous défendre, nous ne trouvons que cette idée : TUER TUER TUER ...Merci du fond du coeur !
    11
    The Wolf
    Dimanche 3 Décembre à 11:13
    Coollll
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :